J’ai tout baisé

J’ai 35 ans. Pas un trou ne m’a échappé. Du puceau timide de mes 15 ans, au quinqua accro de mes 30 ans, en passant par le quadra trauma de mes 20 ans, j’ai tout baisé. J’ai embrassé, caressé, léché, donné la fessée, fait fantasmer, excité, doigté, branlé, titillé, avalé, manipulé. Du modeux, du geek, du musicien, du steward, du hockeyeur, du substitut du procureur, du monteur, du professeur, du masseur, de l’étudiante, de la traductrice, de l’institutrice, du pompier, du surdiplômé, de l’alcoolique (beaucoup, trop), du cocaïnomane en cure de désintox, du cocaïnomane hors cure de désintox, du détraqué, du cinglé, du coincé, du mal baisé, du dangereux, de l’amoureux, du dealer, du skater, du basketteur, du frimeur, du menteur, du branleur, de l’arnaqueur, du fils de pute, de l’égoïste, du cycliste, de l’alpiniste, du berger, du fromager, de l’ego, de l’inconnu, de l’étranger, du futur PD, du connard, du crevard, du taulard, du bâtard, de la raclure, de la crevure, de l’ordure, du moins que rien, du chien. Je me suis « toute baisée ». De long en large, par devant par derrière, à l’envers à l’endroit, à moitié totalement, seule à plusieurs, à me faire peur, à toutes les heures, dehors, dedans, sur, sous, contre, bourrée défoncée bousillée, frappée forcée harcelée menacée. Avec et sans capote. J’ai tout baisé à en crever. Et après ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :